mlstiegler@psy-therapies.com

06.11.49.91.60

  • Home
  • Les thérapies de couples

LES THERAPIES DE COUPLES

Certifiée en Thérapie de Couples

Quelle peut être l’alternative lorsque nous nous apercevons que les sentiments d’attachement ou d’amour ne suffisent pas ou plus pour vivre ensemble, et que le creuset de tant de premiers bonheurs, d’espoirs, de désirs, de partages, se transforme en déceptions, insatisfactions, ressentiments, reproches, dévalorisations, exigences …

1. A qui s’adresse la thérapie de couples ?

La thérapie concerne tout couple confronté à des difficultés de communication - manque d’écoute, incompréhension, … - mais aussi sous le joug des conflits incessants, fréquents qui s’installent, et auxquels le couple ne parvient pas ou plus à faire face.

Cependant, la thérapie de couples ne s’adresse pas uniquement aux couples en crise, et au bord d’une rupture qui se voudrait définitive.
Il peut s’agir aussi d’un simple dysfonctionnement passager, d’où la nécessité de ne pas attendre d’être en limite du gouffre pour consulter.

D’autres maux et mots qui peuvent vous paraître bien familiers...

Il existe, en effet, bien d’autres situations qui peuvent malmener le couple, engendrer des tensions – simples ou plus profondes – et déclencher la nécessité de consulter ou de chercher de l’aide :

Le quotidien, les enfants, l’environnement familial, les accidents de la vie – deuil, chômage, maladie - mais aussi les tournants de la vie comme la retraite, l’arrivée ou le départ d’un enfant…

Que dire aussi de l’infidélité, de la jalousie, de la peur de l’engagement pour l’un des conjoints, des problèmes sexuels, du manque de confiance en l’Autre, des situations de violence, de l’irrespect, ou tout simplement du désir de « faire différemment »...

2. L’objectif de la thérapie de couples

Au regard de mon approche systémicienne, je vais aller regarder toutes les interactions installées au sein du couple mais aussi votre couple en référence à votre milieu familial d’origine, en considérant votre système dans son entier.

L’objectif n’est pas de vous amener à vouloir changer l’Autre mais d’aller vous confronter aux modes de relations que vous avez instaurés entre vous, de reconsidérer le « contrat » de vie passé entre vous, pour parvenir, de nouveau, à plus de confort, d’harmonie, et d’épanouissement.

Si les séances lèvent le voile sur les mécanismes conscients et inconscients que vous mettez en place, et qui nourrissent toutes sortes d’insatisfactions et de dysfonctionnements au sein de votre couple, elles sont aussi là pour vous permettre de porter un regard différent sur ce qui se joue au cœur de votre couple.

Retrouver le dialogue, améliorer la communication, dessiner de nouvelles règles de vie, apporter de la souplesse, comprendre les attentes intimes de l’autre, viser le changement… la thérapie est une expérience dynamique, avec des objectifs, et qui implique l’engagement des deux partenaires.

A noter aussi que :

La thérapie de couples sert parfois à révéler une problématique qui « appartient » non pas à votre couple, mais à l’un des partenaires qui sera invité à suivre une thérapie individuelle au regard de ses blessures personnelles et de son histoire non résolue qui n’a eu de cesse que d’impacter la vie du couple.

3. SEUL OU ENSEMBLE ? COMMENT DEVONS-NOUS CONTINUER ?

Si la thérapie de couple peut aider les partenaires à redéfinir un nouveau contrat à vivre, à se réinventer ensemble et continuer, il arrive que les séances amènent l’un des partenaires à vouloir vivre « autre chose »…

Il est donc primordial de rappeler que la thérapie de couples n’est pas là pour maintenir le couple à tout prix mais pour permettre aussi les prises de conscience, de faire émerger d’autres objectifs, d’autres projets de vie personnelle qui viendraient à se découvrir... en dehors du couple.

De même, elle peut se montrer paradoxale en ce sens qu’elle peut être réussie tout en débouchant vers une séparation, et un désir partagé ou individuel de mettre un terme à la relation et à la vie commune. Prendre la décision de se quitter peut aussi devenir le projet de couple au même titre que l’envie de rester ensemble.

4. MAIS ALORS…

Quelle que soit l’issue de la thérapie, consulter reste un moyen de trouver les réponses et les solutions les plus appropriées aux problèmes rencontrés au sein du couple, et pour chacun.
C’est une façon respectueuse et bienveillante d’aller explorer votre couple et la relation, dans la neutralité, avec l’aide d’une tierce personne.
C’est se donner un espace de liberté et espace d’expression, prendre le temps de dire les choses, de les poser, de les ressentir, de réapprendre à se parler, à s’écouter et d’accueillir le changement.

5. Une thérapie, oui, mais pour combien de séances ?

Tout comme les thérapies individuelles dispensées au sein du cabinet, les thérapies de couples s’inscrivent dans le cadre des thérapies brèves et n’ont pas vocation à durer dans le temps. Quelques séances suffisent parfois à corriger les dysfonctionnements présents au sein de la relation.

Elles sont là pour répondre, généralement, à un appel au secours, à une nécessité de considérer un problème spécifique, voire ponctuel, à un moment, à une étape donnée de la vie du couple.